A la croisée des fils de soi

Bienvenue sur mon forum de tarologie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Quelques questions sur votre expérience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
1katia
Arcane cerbère de la porte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Quelques questions sur votre expérience   Jeu 10 Nov à 14:09

J'ai discuté avec un ami qui tire les cartes. Il m'a expliqué que les cartes servaient à structurer ce qu'ils voyait. Il a des sortes de vues sur les gens et après il affine et interprète grâce à son tarot. Est-ce votre cas? Est-ce que cela sert d'apprendre à tirer les cartes sans talent?
Si vous avez envie de partager votre expérience, ça m'intéresse. Comment vous avez su être doué pour voir et connaître les gens et l'avenir? etc. Mon ami m'a expliqué avoir découvert ça en rencontrant des gens et en sachant des choses sur eux et leur passé.
Merci. ecrimoi
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Starfix
Arcane home sweet home
avatar

Nombre de messages : 311
Localisation : NICE
Date d'inscription : 06/04/2005

MessageSujet: Re: Quelques questions sur votre expérience   Jeu 10 Nov à 16:13

Coucou 1katia,

Vaste question que celle-ci. En général, chaque fois que je l'entends (ou la voit s'il s'agit de l'écrit ) je me précipite toujours pour faire passer ce message : Tout le monde possède un potentiel de voyance.

Cela constitue la base de la réponse à ta question. Il faut démystifier ce que l'on appele le 'don'. Beaucoup de gens pensent à tort qu'il y a un 'don' et que si on ne l'a pas, on peut oublier la voyance. Cela est complètement faux.

Comme je te le disais au début de ma réponse, le sujet est vaste, en effet, je te cite :

1katia a écrit:
J'ai discuté avec un ami qui tire les cartes. Il m'a expliqué que les cartes servaient à structurer ce qu'ils voyait. Il a des sortes de vues sur les gens et après il affine et interprète grâce à son tarot.

Cela est vrai la plupart des fois, mais cela doit etre expliqué car ce n'est pas aussi simple....

Un jour, un voyant expérimenté m'a dit : Dés que tu 'impose' une interprétation de telle sorte qu'elle soit différente ou très nuancée par rapport au sens théorique de la carte.. alors tu as un pied dans la vraie Cartomancie.

Mais alors, cette vision au delà du sens d'où vient-elle, ya t-il un talent ou un don ?

Je prends le problème à la base, et de facon plus concrète en citant un exemple :

On dit ( à raison ) que les aveugles ont developpé leur autres sens, étant donné qu'ils doivent se forger un nouveau système de reference pour s'intégrer dans leur environnement avec leur handicap. Dés lors je pose cette question : Peut-on dire que l'Aveugle ayant développé une ouîe et un odorat de facon plus avancée était naturellement doué par rapport à vous et moi ?? Certainement pas. Mais le fait est là, il les a developpés par necessité. A la base, si on considère la capacité d'ouie et d'odorat de l'aveugle avant qu'il le devienne, il ya de très fortes chances pour qu'elle eu été comme la nôtre.

Cela apporte une première conclusion : on peut developper certaines facultés au delà de la normale en les travaillant (soit par necessité comme dans notre exemple, soit par choix ). Bien sûr, ici, on parle de faculté sensorielles, alors que la voyance est une question extra-sensorielle mais nous y reviendrons plus loin.


Abordons à présent l'autre aspect du problème : la prédisposition.

Dans le paragraphe précédent, j'ai parlé de 'pratique' synonyme d'entrainement ou d'adaptation, tandis que la prédisposition est : de quelles facilités je dispose au départ pour atteindre ce but ?

Pour bien le comprendre, imaginons 2 coureurs sur une piste d'athletisme. On suposera que ces deux coureurs sont ...'des clones'.
Nous dirons que le coureur A, est celui qui n'a pas de prédisposition particulière... en d'autre termes, imaginons qu'il n'est pas à priori ce que l'on apelle un athlète de rêve.. il a un léger surpoids, une musculature mal adaptée, et n'a jamais aimé courrir. Ces manques de prédispositions feront qu'il ne sera pas de taille face au coureur B qui lui, a toujours aimé courir, et qui possède une musculature longue et élancée, propre aux sprinters.

Alors nous arrivons au point crucial de ce petit exposé :

Pouvons nous dire que le coureur A ne pourra jamais courir aussi vite que B ??? Non. Il lui suffit d'entreprendre le remodelage de son corps de facon appropriée, perdre un peu de poids, s'entrainer... et sans doute y mettre plus de coeur afin d'aimer ça.

Pouvons nous dire que le coureur B était doué par rapport au coureur A ?? Certainement pas, on dira qu'il avait de meilleures dispositions.

Maintenant, il faut extrapoler cette notion aux questions spirituelles : C'est exactement la même chose. J'ai parlé jusqu'ici de facultés physiques, et sensorielles... mais on peut parler ausi d'intuition, d'émotions, d'instincts, de ressenti. On peut parler aussi et encore d'esprit de synthèse, de raisonnement, d'écoute intérieure, de perception des autres et de son environnement. Voilà autant de qualités plus spirituelles qui sont autant de PREDISPOSITIONS et non des dons, pour pouvoir entreprendre la voyance.

La deuxième conclusion est : On peut avoir un avantage avec des prédispositions naturelles, mais le fait de ne pas en avoir n'est pas un critère d'impossibilité. Le manque de prédispositions rendra le chemin plus long et plus laborieux.



Voilà pour le hors d'oeuvre, les question initiales, qui peut le faire ou pas le faire.. etc etc.. ensuite, viens le "comment" :

Certaines personnes deviennent voyantes suite à un déclic, une conversation, un simple fait anodin. ATTENTION, quand je dis 'deviennent' voyantes, je veux dire commencent à s'y interesser et à étudier. Oui vous avez bien lu le mot étudier.

Il ne suffit évidemment pas d'aller à la FNAC, acheter un livre et un Oracle ou un Tarot pour devenir voyant du jour au lendemain. (comme d'ailleurs d'acheter un short et des basket pour participer au J.O ). Cela necessite un travail de très longue haleine, semé d'ambûches et passionant à la fois.

Au début, il faut bien entendu chercher conseil auprès des gens expérimentés pour être guidés pour les premiers pas.. et surtout... il faut suivre son instinct ! Les premiers temps, on n'a effectivement besoin d'une base théorique par l'étude livresque qui donne essentiellement une méthodologie, une approche, une facon de penser tout cela sur la base d'un MODELE. Mais comme dans les Arts plastiques, le but n'est pas de réaliser une copie du modèle parfait, il faut laisser son esprit s'exprimer, son instinct, son ressenti, ses émotions ...et parler de se que l'on ressent.

Il y a un mot très important et valable dans toutes les mancies.. : INSPIRATION ! Ce mot signifie aussi que pour être inspiré, il faut se mettre dans les conditions les plus favorables. Autrement dit, le choix du support....

Ce que l'on apelle le support c'est.. quel tarot, ou quel oracle doit-on choisir ?? Bien sûr, les mancies ont de nombreux supports anciens traditionnels tels que les feuilles de thé, la forme des nuages, le marc de café, les entrailles de poisson, les lignes de la main, etc etc aussi bien que des runes, des cartes, et la liste et longue mais nous ne parlerons que de cartes ici.

Posez vous simplement la question suivante après avoir eu un Oracle ou un Tarot en main.. est ce que ces cartes me plaisent, leur couleurs, leur dessins me sont elle familiers, agréable ? Est ce qu'elle me parlent ou m'inspirent des choses, des émotions, des sentiments ??? Si vous pouvez repondre oui à la majorité de ces questions alors vous tenez un bon support pour developper la cartomancie.

Il se peut qu'on ne le trouve pas tout de suite, qu'il faille du temps, en tester plusieurs jusqu'au jour où l'on est certain de son choix.

Après cela, le reste est PRATIQUE PRATIQUE, expérience, ecoute de soi-même, inspiration, instinct, amour, émotions, don de soi, etc etc... et les résultats peu à peu se font sentir.


Après avoir décrit les mécanismes, on peut répondre précisement à tes questions Katia :

Oui, les cartes en tant que support, apporte une forme de précision, mais cela est complètement suggestif et à la discrétion du voyant.. certains en ont besoin, d'autre peuvent s'en passer. Mais cela n'en fait pas un voyant meilleur ou pire qu'un autre, cela en fait simplement une approche différente.

Ensuite, pour faire de la voyance, il faut en avoir ENVIE, et avoir envie d'AIDER les autres, car lorsqu'on fait un tirage, on DONNE, on AIDE, car on AIME son prochain.

Et enfin, il faut toujours faire preuve d'humilité, nous ne sommes toujours que des intermédiaires dans un grand dessein, et nul être humain de doit se prétendre au dessus des autres.


N'hésite pas si tu as d'autres question sur ce sujet,
Amicalement,

_________________
Richard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1katia
Arcane cerbère de la porte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Quelques questions sur votre expérience   Jeu 10 Nov à 19:17

Merci bien Richard d'avoir pris le temps de répondre sérieusement. Tes exemples et ton raisonnement me parlent beaucoup. J'aimerais enseigner et c'est totalement ce que je me dis, tous sont capables et il faut leur de donner le goût et la confiance en soi pour qu'il développe leurs capacités et les travaille. Il n'y a pas de don (à la limite des prédispositions, comme tu dis) et qui n'en aurait pas devrait faire autre chose. Pour en revenir à la voyance, il faut donc beaucoup s'investir pour développer une faculté peu exploitée et déniée aujourd'hui par la plupart des "rationalistes". Ce que tu dis est encourageant et donne envie. On sent qu'il y a des facultés en puissance qui peuvent être travaillées et aider dans la vie (la sienne et celle des autres). En tout cas, la voyance impose qu'on prenne le temps de réfléchir sur ce qu'on vit, de trouver des solutions aux problèmes et de nous faire ouvrir les yeux. Et ça, j'essaye de trvailler...Merci, en tout cas, de ta démystification et de tes conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
akane
Arcane pensionnaire


Nombre de messages : 80
Date d'inscription : 25/07/2005

MessageSujet: Re: Quelques questions sur votre expérience   Jeu 10 Nov à 20:21

Merci Richard pour ces explications très riches ^^ !

Je suis d'accord : je pense qu'à la base, tout le monde a un potentiel concernant la voyance... Mais effectivement, n'est pas voyant qui veut : cela demande du travail, mais c'est aussi, je pense, un état d'esprit, et cela nécessite des qualités humaines (l'empathie, l'amour de son prochain, la sensibilité...)

Citation :
Est-ce que cela sert d'apprendre à tirer les cartes sans talent?

Alors je vais te parler de ma pitite expérience ^^ !!

J'étais attiré par l'ésotérisme en général et un jour, une amie libraire m'a offert un jeu de Tarot. En fait je ne sais pas trop d'où sort ce jeu, il s'appelle "Le Tarot d'Ambre" et n'est pas commercialisé, mais en fait c'est comme un Tarot de Marseille avec un design différent.
Bref, j'ai trouvé ça marrant, et j'ai décidé de m'y mettre : j'ai donc été acheté un livre d'interprétation du tarot de Marseille en me disant que c'était de toutes façons la même chose (je n'y connaissais rien !!) Puis, qq mois + tard, j'ai fini par délaisser mon Tarot d'Ambre pour m'acheter un vrai Marseille !!

J'ai ainsi commencé à tirer les cartes et pourtant je ne me sentais pas de talent particulier... Dans le cas de ton ami par exemple, il a commencé par avoir des ressentis, et a décidé de tirer les cartes pour les affiner. Moi pas, j'ai commencé avec, je dirais, très peu d'intuition -_- ...
Mais je pense que sans que je me rende compte, mes cartes m'ont justement aidé à développer mon intuition... Le problème est que je ne m'écoute pas, j'ai été élevée dans une ambiance très rationnaliste et j'ai tendance à davantage écouter ma raison que mes sensations.
Et de toutes façons, je sais que j'ai encore beaucoup beaucoup de chemin à faire dans le domaine de la voyance !! Je sais que j'ai beaucoup d'expériences à vivre qui me feront évoluer, et mon potentiel de voyance avec...

Bref, tout ça pour te dire que oui, cela sert d'apprendre à tirer les cartes "sans talent", d'une part pcq comme l'a souligné Richard on a probablement tous un certain talent, et d'autre part parce que tirer les cartes va justement t'aider à "accoucher" de ce talent, à le faire sortir et le développer.

Ca prend plus ou moins de temps suivant les personnes... C'est effectivement un travail. Parfois, ça peut sortir presque d'un coup, tes "dons" se révèlent comme ça, un beau jour, suite à une épreuve par exemple... Je connais un voyant d'un forum qui ne croyait même pas à la voyance, jusqu'à ce qu'il se mette à ressentir des trucs... Comme ça, sans raison bien particulière...

Enfin voilà...

Je suppose que si tu demandes nos expériences, c'est que tu as toi-même envie de t'y mettre ?
Si oui, alors vas-y, lance-toi sans hésiter ! Va dans un magasin spécialisé et choisis ton jeu, celui qui te plaît, que tu "sens" bien. Même si ce n'est pas vraiment le bon, que tu en changeras peut-être, il faut bien commencer quelque part !!
Et puis ensuite, entraîne-toi un peu, par exemple sur des personnes de ton entourage (même sans qu'ils le sachent, t'es pas obligée de leur dire que tu fais des tirages sur eux, lol !!)
Note tes tirages et tes interprétations, cela te permettra d'y revenir dessus. Par exemple quand tu te seras trompée tu te rendras compte parfois que l'évènement était bel et bien annoncé dans les cartes mais que tu les avais interprétées différemment (quand on commence et qu'on n'a pas encore vraiment de ressentis particuliers, c'est normal.)
Et puis enfin, tu peux venir sur ce forum faire des tirages !!
En effet, c'est parfois difficile de se lancer par peur de se tromper, mais tu te rendras vite compte que faire des tirages pour des inconnus est bien plus facile que les faire pour soi ou pour son entourage...

Enfin voilà... En résumé, même si on ne se sent pas particulièrement doué pour ça, il ne faut pas que ça nous freine : c'est la pratique qui permet de faire naître des sensations, puis peu à peu d'affiner ses ressentis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
1katia
Arcane cerbère de la porte
avatar

Nombre de messages : 65
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Au travail, donc   Ven 11 Nov à 14:56

Merci bien de tes réponses. Apparemment, le sujet est inspirant. Je vais peut-être me lancer alors...Même si j'ai bien peur d'être le coureur pas avantagé dont parlait Starfix, va falloir que je m'entraîne. Bon courage à vous et continuez de bosser!!! Je vous tiendrai au courant de mes ratés et de mes petites victoires.
A bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
tetis
Arcane home sweet home
avatar

Nombre de messages : 329
Localisation : bordeaux
Date d'inscription : 04/07/2005

MessageSujet: Re: Quelques questions sur votre expérience   Mer 14 Déc à 8:59

Starfix a écrit:
Coucou 1katia,

Vaste question que celle-ci. En général, chaque fois que je l'entends (ou la voit s'il s'agit de l'écrit ) je me précipite toujours pour faire passer ce message : Tout le monde possède un potentiel de voyance.

Cela constitue la base de la réponse à ta question. Il faut démystifier ce que l'on appele le 'don'. Beaucoup de gens pensent à tort qu'il y a un 'don' et que si on ne l'a pas, on peut oublier la voyance. Cela est complètement faux.

Comme je te le disais au début de ma réponse, le sujet est vaste, en effet, je te cite :

1katia a écrit:
J'ai discuté avec un ami qui tire les cartes. Il m'a expliqué que les cartes servaient à structurer ce qu'ils voyait. Il a des sortes de vues sur les gens et après il affine et interprète grâce à son tarot.

Cela est vrai la plupart des fois, mais cela doit etre expliqué car ce n'est pas aussi simple....

Un jour, un voyant expérimenté m'a dit : Dés que tu 'impose' une interprétation de telle sorte qu'elle soit différente ou très nuancée par rapport au sens théorique de la carte.. alors tu as un pied dans la vraie Cartomancie.

Mais alors, cette vision au delà du sens d'où vient-elle, ya t-il un talent ou un don ?

Je prends le problème à la base, et de facon plus concrète en citant un exemple :

On dit ( à raison ) que les aveugles ont developpé leur autres sens, étant donné qu'ils doivent se forger un nouveau système de reference pour s'intégrer dans leur environnement avec leur handicap. Dés lors je pose cette question : Peut-on dire que l'Aveugle ayant développé une ouîe et un odorat de facon plus avancée était naturellement doué par rapport à vous et moi ?? Certainement pas. Mais le fait est là, il les a developpés par necessité. A la base, si on considère la capacité d'ouie et d'odorat de l'aveugle avant qu'il le devienne, il ya de très fortes chances pour qu'elle eu été comme la nôtre.

Cela apporte une première conclusion : on peut developper certaines facultés au delà de la normale en les travaillant (soit par necessité comme dans notre exemple, soit par choix ). Bien sûr, ici, on parle de faculté sensorielles, alors que la voyance est une question extra-sensorielle mais nous y reviendrons plus loin.


Abordons à présent l'autre aspect du problème : la prédisposition.

Dans le paragraphe précédent, j'ai parlé de 'pratique' synonyme d'entrainement ou d'adaptation, tandis que la prédisposition est : de quelles facilités je dispose au départ pour atteindre ce but ?

Pour bien le comprendre, imaginons 2 coureurs sur une piste d'athletisme. On suposera que ces deux coureurs sont ...'des clones'.
Nous dirons que le coureur A, est celui qui n'a pas de prédisposition particulière... en d'autre termes, imaginons qu'il n'est pas à priori ce que l'on apelle un athlète de rêve.. il a un léger surpoids, une musculature mal adaptée, et n'a jamais aimé courrir. Ces manques de prédispositions feront qu'il ne sera pas de taille face au coureur B qui lui, a toujours aimé courir, et qui possède une musculature longue et élancée, propre aux sprinters.

Alors nous arrivons au point crucial de ce petit exposé :

Pouvons nous dire que le coureur A ne pourra jamais courir aussi vite que B ??? Non. Il lui suffit d'entreprendre le remodelage de son corps de facon appropriée, perdre un peu de poids, s'entrainer... et sans doute y mettre plus de coeur afin d'aimer ça.

Pouvons nous dire que le coureur B était doué par rapport au coureur A ?? Certainement pas, on dira qu'il avait de meilleures dispositions.

Maintenant, il faut extrapoler cette notion aux questions spirituelles : C'est exactement la même chose. J'ai parlé jusqu'ici de facultés physiques, et sensorielles... mais on peut parler ausi d'intuition, d'émotions, d'instincts, de ressenti. On peut parler aussi et encore d'esprit de synthèse, de raisonnement, d'écoute intérieure, de perception des autres et de son environnement. Voilà autant de qualités plus spirituelles qui sont autant de PREDISPOSITIONS et non des dons, pour pouvoir entreprendre la voyance.

La deuxième conclusion est : On peut avoir un avantage avec des prédispositions naturelles, mais le fait de ne pas en avoir n'est pas un critère d'impossibilité. Le manque de prédispositions rendra le chemin plus long et plus laborieux.



Voilà pour le hors d'oeuvre, les question initiales, qui peut le faire ou pas le faire.. etc etc.. ensuite, viens le "comment" :

Certaines personnes deviennent voyantes suite à un déclic, une conversation, un simple fait anodin. ATTENTION, quand je dis 'deviennent' voyantes, je veux dire commencent à s'y interesser et à étudier. Oui vous avez bien lu le mot étudier.

Il ne suffit évidemment pas d'aller à la FNAC, acheter un livre et un Oracle ou un Tarot pour devenir voyant du jour au lendemain. (comme d'ailleurs d'acheter un short et des basket pour participer au J.O ). Cela necessite un travail de très longue haleine, semé d'ambûches et passionant à la fois.

Au début, il faut bien entendu chercher conseil auprès des gens expérimentés pour être guidés pour les premiers pas.. et surtout... il faut suivre son instinct ! Les premiers temps, on n'a effectivement besoin d'une base théorique par l'étude livresque qui donne essentiellement une méthodologie, une approche, une facon de penser tout cela sur la base d'un MODELE. Mais comme dans les Arts plastiques, le but n'est pas de réaliser une copie du modèle parfait, il faut laisser son esprit s'exprimer, son instinct, son ressenti, ses émotions ...et parler de se que l'on ressent.

Il y a un mot très important et valable dans toutes les mancies.. : INSPIRATION ! Ce mot signifie aussi que pour être inspiré, il faut se mettre dans les conditions les plus favorables. Autrement dit, le choix du support....

Ce que l'on apelle le support c'est.. quel tarot, ou quel oracle doit-on choisir ?? Bien sûr, les mancies ont de nombreux supports anciens traditionnels tels que les feuilles de thé, la forme des nuages, le marc de café, les entrailles de poisson, les lignes de la main, etc etc aussi bien que des runes, des cartes, et la liste et longue mais nous ne parlerons que de cartes ici.

Posez vous simplement la question suivante après avoir eu un Oracle ou un Tarot en main.. est ce que ces cartes me plaisent, leur couleurs, leur dessins me sont elle familiers, agréable ? Est ce qu'elle me parlent ou m'inspirent des choses, des émotions, des sentiments ??? Si vous pouvez repondre oui à la majorité de ces questions alors vous tenez un bon support pour developper la cartomancie.

Il se peut qu'on ne le trouve pas tout de suite, qu'il faille du temps, en tester plusieurs jusqu'au jour où l'on est certain de son choix.

Après cela, le reste est PRATIQUE PRATIQUE, expérience, ecoute de soi-même, inspiration, instinct, amour, émotions, don de soi, etc etc... et les résultats peu à peu se font sentir.


Après avoir décrit les mécanismes, on peut répondre précisement à tes questions Katia :

Oui, les cartes en tant que support, apporte une forme de précision, mais cela est complètement suggestif et à la discrétion du voyant.. certains en ont besoin, d'autre peuvent s'en passer. Mais cela n'en fait pas un voyant meilleur ou pire qu'un autre, cela en fait simplement une approche différente.

Ensuite, pour faire de la voyance, il faut en avoir ENVIE, et avoir envie d'AIDER les autres, car lorsqu'on fait un tirage, on DONNE, on AIDE, car on AIME son prochain.

Et enfin, il faut toujours faire preuve d'humilité, nous ne sommes toujours que des intermédiaires dans un grand dessein, et nul être humain de doit se prétendre au dessus des autres.


N'hésite pas si tu as d'autres question sur ce sujet,
Amicalement,
Oui, alors là je suis d'accord avec toi, tu as noté presque à la virgule (dans l'esprit bien sur) ce que je dis aux gens qui, presque tous, posent la question. juste une petite touche perso, si tous ont ce potentiel, ceux qui ont , je dirais presque "obligation", le devoir de le pratiquer, y sont poussés. j'ai récemment discuté avec un homme de 39 ans, qui hormis pendant son enfance avec son grand père qui était sourcier, n'avait jamais cotoyé de personnes en contact avec l'occultisme, mais depuis quelques mois, il ne cesse de faire des "rencontres" de personnes qui en sont imprégnées.... à commencer par son chef de service qui l'a embauché uniquement parce qu'il a ressenti chez lui ce plus, ce qui lui a inspiré confiance........ martine
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quelques questions sur votre expérience   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quelques questions sur votre expérience
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Programmes du collège en français et en latin : quelques questions
» [résolu] Français - quelques questions sur les première et BTS.
» Quelques questions sur le latin en terminale et au bac
» CAPLP LETTRES HISTOIRE QUELQUES QUESTIONS...
» Quelques questions

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la croisée des fils de soi :: LES TAROTS ET AUTRES SUPPORTS :: Pour apprendre en douceur-
Sauter vers: