A la croisée des fils de soi

Bienvenue sur mon forum de tarologie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Utopie, vous pensez vraiment?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
serenity
Arcane chercheur
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Utopie, vous pensez vraiment?   Lun 30 Jan à 12:15

l'île des gauchers d'Alexandre Jardin
Utopie, vous pensez vraiment?

Décrite dans ses moindres détails, on aurait vraiment du mal à croire que l'île des gauchers n'existe pas.
Paradis des gauchers, où tout est conçu et fini pour eux.
Un paradis où l'on apprend à aimer, à l'autre bout de la terre, les hommes découvrent ce qu'est le véritable amour.

Un livre vraiment très joli, qui nous fait nous poser des questions telles que: est-il vraiment possible de soigner du manque d'humour, de la bêtise ou encore du racisme?

Bizzzzzz à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
léa Sandre
arcane de l'Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Sur une brique rose avec vue sur un arbre
Date d'inscription : 22/09/2004

MessageSujet: Re: Utopie, vous pensez vraiment?   Lun 30 Jan à 17:44

voui c'est possible, ça s'appelle la résilience, Boris Cyrulnik en parle très bien !

_________________
"N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi"
Emile Cioran (1911-1995)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serenity
Arcane chercheur
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: Re: Utopie, vous pensez vraiment?   Lun 30 Jan à 18:43

Boris CYRULNICK

Boris Cyrulnik nous propose une première approche étymologique:
«Le mot "résilience" vient du latin et signifie "ressauter". Non pas ressauter à la même place, comme si rien ne s’était passé, mais ressauter un petit peu à côté pour continuer d’avancer... Résilier un engagement signifie aussi ne plus être prisonnier d’un passé, se dégager. La résilience n’a rien à voir avec une prétendue invulnérabilité ou une qualité supérieure de certains, mais avec la capacité à reprendre une vie humaine malgré la blessure, sans se fixer sur cette blessure

Là, vraiment désolée Léa, mais j'ai beau me renseigner, je ne comprends pas ton point de vue??

inq
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
léa Sandre
arcane de l'Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Sur une brique rose avec vue sur un arbre
Date d'inscription : 22/09/2004

MessageSujet: Re: Utopie, vous pensez vraiment?   Lun 30 Jan à 18:55

Coucou Sérénity, lis les livres de Cyrulnik et tu verras qu'il ya un lien ! lol

En effet, si tu connais bien alexandre Jardin et si tu as lu son autobiographie, tu comprendras que ses "blessures d'amour" qui remontent à l'enfance et aux générations au dessus de lui dans sa famille, il a pu les "résilier" récemment.

_________________
"N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi"
Emile Cioran (1911-1995)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
serenity
Arcane chercheur
avatar

Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 03/01/2006

MessageSujet: ah ok, j'y suis   Lun 30 Jan à 19:21

Tu es de bons conseils Léa, Merci

Je te dirais quand je serais un peu plus loin dans mes recherches,

bizzz 06-gif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Utopie, vous pensez vraiment?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Utopie, vous pensez vraiment?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vous serez vraiment grands !
» Vous serez vraiment grands..
» Juristfac.com ?.. pensez vous que c'est intéressant ?
» vous pensez faire ce boulot pendant 10 ans, 20 ans , 30 ans?
» Signes Astrologiques : Vous n'êtes pas ce que vous pensez être.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la croisée des fils de soi :: DECOUVERTES ET PARTAGES :: Lectures-
Sauter vers: