A la croisée des fils de soi

Bienvenue sur mon forum de tarologie
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Testament à l'anglaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
léa Sandre
arcane de l'Impératrice
avatar

Nombre de messages : 1563
Localisation : Sur une brique rose avec vue sur un arbre
Date d'inscription : 22/09/2004

MessageSujet: Testament à l'anglaise   Jeu 16 Juin à 12:40

de jonathan coe.
J'ai adoré la dénonciation déjà à l'époque de la pollution de notre chaine alimentaire par les industriels.

grosse feignasse devant l'Eternel, je copie-colle ici une critique de Pascale Frey tiré du Lire de novembre 95.

Citation :
A côté des Winshaw, M. Hyde, le monstre du loch Ness et Landru font figure d'enfants de chœur. Difficile de rencontrer autant d'âmes damnées que dans ce Testament à l'anglaise imaginé par un jeune romancier au nom pourtant bien innocent, Jonathan Coe.

Godfrey Winshaw est mort pendant la guerre après avoir été dénoncé aux Allemands par son frère. La génération Winshaw suivante propose, au choix, une journaliste venimeuse, un politicien champion dans l'art de retourner sa veste, un banquier peu scrupuleux, un galeriste qui croit au droit de cuissage ou encore un marchand d'armes qui fricote avec Saddam Hussein. Mais nous saurions peu de chose des dessous de cette dynastie, par ailleurs très bien considérée, si une vieille tante folle n'avait commandé à un jeune romancier l'histoire des siens. Michael Owen, agoraphobe et obnubilé par la télévision, se lance mollement dans cette recherche. Au fil du récit et de son enquête sur les Winshaw, il sortira peu à peu de son mutisme.

Transformant chaque destinée en une fable cruelle sur les milieux politique et médiatique, Jonathan Coe réussit un livre aussi étonnant que palpitant. Ce Testament à l'anglaise, qui rappelle parfois les récits de Ian McEwan, est son quatrième roman, mais le premier à avoir été traduit en français. Le livre refermé, les personnages continuent à nous poursuivre, des personnages que nous n'aimerions pas rencontrer au coin d'un bois.

_________________
"N'a de convictions que celui qui n'a rien approfondi"
Emile Cioran (1911-1995)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Testament à l'anglaise
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Testament spirituel de Mère Teresa
» Littérature Anglaise
» Nouveau Testament (Texte et sans audio)
» En quelle année le Nouveau Testament a-t-il été imprimé ?
» Testament de saint Rémi

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
A la croisée des fils de soi :: DECOUVERTES ET PARTAGES :: Lectures-
Sauter vers: